Les réfugiés climatiques à la croisée du changement climatique et des situations de fragilité

Les prévisions actuelles indiquent une augmentation de la fréquence et de l’intensité des catastrophes associées au changement climatique. Ces risques, qu’ils soient à déclenchement soudain ou lent, associés à l’urbanisation rapide, à la croissance démographique ou aux vulnérabilités sociales et économiques devraient intensifier les déplacements de population dans les années à venir, y compris au-delà des frontières nationales. Cette analyse documentaire cherche à apporter quelques éléments de définition et de réflexion sur la notion de « réfugié climatique », ou « migrant environnemental », et à donner une idée du nombre de personnes concernées actuellement et dans les années à venir. Elle apporte également certains éléments de réponse sur la question du statut juridique de ces personnes déplacées dans leur propre pays ou à l'extérieur de leurs frontières, avant de s'intéresser aux liens entre les fragilités des États et les migrations climatiques. Enfin, elle présente des exemples de mécanismes de réponses et d'anticipation déjà mis en place par certains bailleurs et acteurs de l'aide internationale.